Les enceintes surround

Elles peuvent être de trois types:

  • Les enceintes à rayonnement direct. Ce sont les plus fréquemment rencontrées. Dans ce cas, le son peut paraître trop direct et donc trop localisable ce qui peut détourner l’auditeur des voies frontales et en tout cas le fatiguer plus rapidement.
  • Les enceintes dipolaires qui utilisent les murs de la pièce en réflexion. Elles sont constituées de deux groupes de haut-parleurs qui rayonnent en opposition de phase de part et d’autre de l’auditeur (à l’avant et à l’arrière) qui ne reçoit donc aucune composante directe. Il « baigne » dans l’ambiance. C’est le cas de la plupart des modèles certifiés THX.
  • Les enceintes bipolaires qui utilisent à la fois une écoute directe et une écoute réfléchie des sons. Elles adoptent une structure double (avant/arrière) mais dans ce cas, les deux groupes sont en phase et donc aussi vers l’auditeur.