Les OLED

Les progrès considérables effectués dans la construction des diodes électroluminescentes en font probablement le système d’éclairage du futur doté d’un rendement énergétique supérieur à tous les autres systèmes existants. La structure de cette diode est relativement simple puisqu’elle consiste à superposer plusieurs couches semi-conductrices organiques entre deux électrodes dont l’une (au moins) est transparente. Des écrans réalisés avec ces composants apparaissent aujourd’hui. La flexibilité de ces matériaux offre aussi la possibilité de réaliser un écran souple et ainsi de l’intégrer sur des supports très variés comme les plastiques. Leurs deux avantages principaux par rapport aux systèmes abordés précédemment sont l’omnidirectionnalité du flux lumineux sortant, les niveaux élevés de lumière et des fréquences de commutation très élevées. Si la technologie LED classique est réservée aux écrans de très grande taille (pour des stades); les systèmes OLED (Organic Light Emitting Device) semblent être le futur de nos écrans. Le coréen Samsung produit déjà des dalles utilisant cette technologie qui ne déferlera sur le grand public qu’à partir de 2012 ou 2013.